Mémoires de Chiens

22 avril 2019

Chronique du 18 avril 2019 - Nougat

Nougat beagle

Nougat, un chien extra !

Ce croisé beagle d’un an fait l’objet d’un abandon officiel et s’ennuie en box. Il a besoin de courir et d’avoir des câlins.

Pourquoi ne pas sortir un temps de nos frontières ? L’Italie compte 60 millions d'habitants ET 60 millions d'animaux de compagnie. Après le premier pont de juin (fête de la République italienne), les médias dénoncent énergiquement les propriétaires d’animaux domestiques qui osent abandonner leurs amis à quatre pattes au profit de vacances simplifiées. Le week-end de 2015 a ainsi fait 361 victimes chez les animaux domestiques, « 361 quatre-pattes restés sans maîtres, abandonnés comme des paquets le long de la route », a-t-on pu lire dans les médias, émus. Les journalistes traduisent bien « la compassion des Italiens à l’égard de ces petites bêtes, l’antipathie à l’égard de leurs horribles propriétaires sans cœur et la tragédie que cela représente ». En témoigne cet article d’une chaîne de télévision : « Ces amis qui peuplent nos maisons toute l’année, mais qui lors de l’été deviennent un problème ou un ennui. Ils finissent ainsi dans la rue, seuls, sans savoir où aller. La plupart meurt, de faim, de chaud, de douleur pour avoir été abandonné par les personnes qui auraient seulement dû les aimer et les protéger. » Ce tapage médiatique culpabilisant fonctionne bien : il y a eu près de 24.000 chiens abandonnés en 2014 dans le pays, soit 15 % de moins que l’année précédente. A titre comparatif, sachez que la France est le leader européen des abandons d’animaux avec 60 000 chiens laissés sans maîtres chaque année… 60 000 !!!

Nadine Forestier.

Si vous désirez partager la vie de notre refuge, consultez notre site : refuge de vermelles wix et notre Facebook : refugevermelles

Si vous désirez retrouver les articles précédents parus dans cet hebdomadaire, consultez le blog : www.adoptechien.canalblog.com

Le refuge est ouvert de 13h30 à 17h les mercredis et vendredis et sur rendez-vous.

Contacts : Nadine Forestier : 06.58.29.08.08.  jc-forestier@orange.fr

Danièle Lombart : 03.21.69.30.89.                                             

Posté par latitude à 19:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


14 avril 2019

Chronique du 11 avril 2019 - Nelson

Nelson épagneul anglais

Nelson, a very nice dog !

D’abord deux bonnes nouvelles : Bandit et Calice (éditions du 24 janvier et 14 mars 2019) ont été adoptés.

Le nom de « Nelson » parle à beaucoup et vous ne serez pas étonné de constater cette connotation britannique car notre Nelson est un cocker anglais, bleu rouan de surcroît.

Le cocker spaniel vient d'Espagne, très prisé à la Cour royale de Charles Quint (début XVIème siècle). Les peintures de Vélasquez et de Goya en témoignent. Au XVIIIème siècle, cette race se développa en Grande-Bretagne suite à un cadeau du roi d'Espagne au roi d'Angleterre. Dès lors, fous amoureux de chasse, ces rois l’ont sélectionné pour chasser la bécasse (« woodcock » en anglais, à l'origine du terme cocker).

Nelson est né le 5 juin 2017. Il a subi la séparation de ses maîtres mais il est resté gai, enjoué et espiègle. C'est un charmant compagnon, doux et affectueux avec qui vous partagerez des moments forts. Vous ne tarderez pas à l’appeler « pot de colle » ! Il a un très beau pelage, très « chic » mais attention ne le faites pas tondre car c’est un poil frisé qui repoussera.

Le cocker vit jusqu'à 14 ans, au-dessus de la moyenne des chiens de son gabarit. Nelson est encore jeune, il a une belle espérance de vie, ne le laissez pas trop longtemps au refuge dans son box.

Nadine Foirestier.

Si vous désirez partager la vie de notre refuge et voir des témoignages d’adoptions, consultez notre site : refuge de vermelles wix et notre Facebook : refugevermelles

Si vous désirez retrouver les articles précédents parus dans cet hebdomadaire, consultez le blog : www.adoptechien.canalblog.com

Le refuge est ouvert de 13h30 à 17h les mercredis et vendredis et sur rendez-vous.

Contacts : Nadine Forestier : 06.58.29.08.08.  jc-forestier@orange.fr

Danièle Lombart : 03.21.69.30.89.                                             

Posté par latitude à 20:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

07 avril 2019

Chronique du 4 avril 2019 - Pako

Pako

PAKO a besoin d’aide.

Éric Baratay, né en 1960, est un historien français, spécialiste de l'histoire des relations hommes-animaux, principalement aux époques moderne (XVIe au XVIIIe siècle) et contemporaine (XIXe au XXIe siècle).

Il est à l’initiative d’un colloque qui s’est déroulé les 19, 20 et 21 mars dernier à l’Université Jean Moulin Lyon III, un atelier qui a pour mission de « croiser les sciences afin de lire les animaux ». Il explique notamment que les animaux ont des comportements dignes de rentrer dans le champ de l’intelligence. La découverte de capacités de plus en plus importantes fait que l’on utilise maintenant d’autres sciences pour les étudier comme la psychologie, la sociologie, l’ethnologie, l’histoire de l’art, la génétique, la morphologie géométrique… Ces sciences sont extraites du contexte humain dans lequel on les a créées pour les appliquer aux animaux. Lorsque l’on définit l’intelligence animale, il n’est plus question de plaquer l’intelligence humaine. On est sorti ou en train de sortir d’une vision pyramidale du monde très enkystée dans nos pensées et que l’on traine depuis l’antiquité grecque. Éric Baratay note que les animaux ont été peu considérés au cours des deux millénaires écoulés « afin de les exploiter à bon escient ».

Pako (éditions des 20.06.2013, 30.11.2017 et 04.10.2018) est revenu d’adoption. Que dire ? Il a juste besoin d’être accompagné et de pouvoir mener une vie tranquille. Il lui faut beaucoup d’espace à l’extérieur et ainsi une relative indépendance.

Nadine Forestier.

Si vous désirez partager la vie de notre refuge et voir des témoignages d’adoptions, consultez notre site : refuge de vermelles wix et notre Facebook : refugevermelles

Si vous désirez retrouver les articles précédents parus dans cet hebdomadaire, consultez le blog : www.adoptechien.canalblog.com

Le refuge est ouvert de 13h30 à 17h les mercredis et vendredis et sur rendez-vous.

Contacts : Nadine Forestier : 06.58.29.08.08.  jc-forestier@orange.fr

Danièle Lombart : 03.21.69.30.89.                                             

Posté par latitude à 20:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

31 mars 2019

Chronique du 28 mars 2019 - Ozwann

Ozwann

Ozwann, notre femelle boxer blanc.

Le Boxer est né en Allemagne, dans les années 1880, de l'accouplement d'un Bullenbeisser (chien très courageux, très puissant, fier et loyal, aujourd'hui disparu) et d'un Bulldog anglais. Il fait partie de la famille des molosses venus d'Orient.

Le Boxer actuel est intelligent, doux, affectueux, joueur (notamment avec les enfants) et fidèle mais il a conservé sa force musculaire. C’est un chien de taille moyenne, au poil ras, de couleur fauve ou bringé. Dans le passé, les éleveurs euthanasiaient souvent les chiots blancs à la naissance car ce n'était pas le standard de la race. Depuis l’an 2000, les boxers entièrement blancs sont reconnus.

Azwann est encore un bébé, elle est née le 10 juin 2018 et a été officiellement abandonnée en février dernier. Des changements au sein de sa famille ont abouti à la cession d’Azwann à une autre personne mais l’entente avec le chien de la maison a été impossible. Azwann est arrivée au refuge très fatiguée, fatigue certainement due au stress de la séparation et à l’obligation d’une nouvelle adaptation. Nicolas, notre comportementaliste, nous a conseillé de la laisser dans son box quelques jours sans sollicitations extérieures. Elle s’est reposée et s’est « ressaisie » et est maintenant calme, gentille et très demandeuse de câlins. Elle est super en promenade et l’approche bien gérée des autres chiens se passe parfaitement. Si Azwann vous intéresse et que vous avez déjà un chien, n’oubliez pas que vous pouvez venir avec lui pour faire un essai de « compatibilité d’humeur ». Cela ne vous engage à rien.

Nadine Forestier.

Si vous désirez partager la vie de notre refuge et voir des témoignages d’adoptions, consultez notre site : refuge de vermelles wix et notre Facebook : refugevermelles

Si vous désirez retrouver les articles précédents parus dans cet hebdomadaire, consultez le blog : www.adoptechien.canalblog.com

Le refuge est ouvert de 13h30 à 17h les mercredis et vendredis et sur rendez-vous.

Contacts : Nadine Forestier : 06.58.29.08.08.  jc-forestier@orange.fr

Danièle Lombart : 03.21.69.30.89.                                             

Posté par latitude à 21:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

24 mars 2019

Chronique du 21 mars 2019 - Mika

Mika 2

Mika, pour une babouchka (grand-mère) ?

Dans son livre « L’Ami chien », Madeleine Chapsal (écrivaine de langue française née en 1925, journaliste au journal Les Échos puis au journal L'Express jusqu'en 1978) fait un constat : il est des chiens de montagne, d’avalanche, des chiens-guides, des chiens de troupeau, des chiens renifleurs… et des chiens de compagnie. Elle écrit : « Il me semble que c’est à tort que l’on considère certains d’entre eux comme plus utiles ou plus héroïques que d’autres. Attendre indéfiniment, sans faire de bruit et contrôlant ses besoins, que la vieille dame dont on s’occupe soit réveillée, relève souvent de l’héroïsme. Se laisser fourrer les doigts dans le nez, la gueule et les oreilles, arracher les poils sans broncher mérite parfois une décoration au même titre qu’avoir repéré des gens enterrés sous les décombres. On dira : « Mais ceux-là ont sauvé des vies ». D’autres chiens aussi sauvent tous les jours des vies, en empêchant des personnes désespérées par un deuil, un chagrin d’amour, des vieilles gens abandonnées, de sombrer dans la dépression et le suicide. Les chiens nous sauvent en acceptant de mener des vies souvent contraires à leur souhait, leurs désirs, leurs besoins… Oui, c’est sans un mot que les chiens se sacrifient à ceux qu’ils ont choisi de soutenir ».

Mika est un chien de compagnie qui acceptera cette mission et saura bien jouer ce rôle. Elle a 2 ans (née le 22.02.2017). Elle est vive, très gentille, très obéissante et pour ne rien gâcher arbore une jolie petite frimousse. Voyez ce regard franc, regard qui fera passer bien des messages. Mika a l’habitude de côtoyer d’autres chiens et des chats, un plus pour une adoption 

Nadine Forestier.

Si vous désirez partager la vie de notre refuge, consultez notre site : refuge de vermelles wix et notre Facebook : refugevermelles

Si vous désirez retrouver les articles précédents parus dans cet hebdomadaire, consultez le blog : www.adoptechien.canalblog.com

Le refuge est ouvert de 13h30 à 17h les mercredis et vendredis et sur rendez-vous.

Contacts : Nadine Forestier : 06.58.29.08.08.  jc-forestier@orange.fr

Danièle Lombart : 03.21.69.30.89.                                           

Posté par latitude à 11:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


17 mars 2019

Chronique du 14 mars 20219 - Calice

Calice

Calice, des yeux fascinants…

Malgré son nom, le berger australien n’est pas originaire d’Australie, mais du pays basque et il se serait développé en Amérique du Nord. En effet, les Basques avaient des chiens de berger depuis des centaines d’années et beaucoup ont émigré en les emmenant notamment en Australie, pays connu pour ses élevages de moutons. Vers les années 1900, certains ont migré d’Australie vers les États-Unis toujours avec leurs chiens. Les fermiers américains ont alors développé cette race, immédiatement appréciée pour son agilité et les ont nommés Australian sheperd dog souvent abrégé en « aussie » tel qu'on le surnomme aujourd'hui. La race revient en France dans les années 1980.

Le berger australien est un chien sociable, qui tolère très bien ses congénères et s'adapte facilement à une vie en famille avec des enfants. Il est très affectueux, près de son maître car il déteste la solitude. Il a besoin de beaucoup d'activité physique pour être heureux, être libre dans un jardin ne lui suffit pas.

Pour Calice, femelle âgée de 5 ans, il est nécessaire de bien faire sa connaissance car ses conditions de vie étaient différentes. C’est une âme en peine qui vivait avec une personne récemment décédée et son quotidien était plus casanier. Voulez-vous redonner la joie de vivre à cette jolie femelle noire, blanche et marron ? Et vous verrez, vous penserez à cette citation de Molière extraite de sa comédie-ballet « Le bourgeois gentilhomme » écrite en 1670 : « Vos beaux yeux me font mourir d'amour ».

Nadine Forestier.

Si vous désirez partager la vie de notre refuge, consultez notre site : refuge de vermelles wix et notre Facebook : refugevermelles

Si vous désirez retrouver les articles précédents parus dans cet hebdomadaire, consultez le blog : www.adoptechien.canalblog.com

Le refuge est ouvert de 13h30 à 17h les mercredis et vendredis et sur rendez-vous.

Contacts : Nadine Forestier : 06.58.29.08.08.  jc-forestier@orange.fr

Danièle Lombart : 03.21.69.30.89.                                             

Posté par latitude à 11:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

07 mars 2019

Chronique du 7 mars 2019 - Gohan

Gohan

Gohan, un amour de chien ! 

Le berger allemand est aussi appelé berger alsacien. Il est apparu en Allemagne à la fin du XIXe siècle. En 1878, des éleveurs allemands de chiens à aptitudes bergères réalisent un regroupement dans un but d’amélioration de leurs chiens. Ils créent de bons gardiens de troupeaux et de biens dont les principales qualités sont : intelligence, obéissance, vigilance, incorruptibilité. On retrouve également robustesse, rusticité et flair hors pair. Le berger allemand doit être dressé fermement mais sans brutalité, car en fait c'est un grand sensible qui supporte mal la solitude. C'est un chien d'extérieur, qui apprécie les grands espaces et l'exercice. Il est sportif et a besoin de se dépenser régulièrement.

C’est tout le portrait de Gohan qui est un très, très beau chien âgé d’un an et demi. Il n’a pas eu beaucoup de chance car ses maîtres, pour des raisons personnelles, ont dû s’en défaire. Gohan est très gentil, calme en promenade sauf au démarrage aussi nous vous conseillons au début de le sortir avec une très longue laisse du genre de la longe que l’on utilise pour les chevaux. Gohan a beaucoup de mal à supporter son enfermement en box même si les bénévoles le promènent 3 fois par semaine.

Un élément intéressant : il vivait avec un bébé de 8 mois sans aucun problème. Sa fonction première est d'ailleurs d'être le chien de la famille, le compagnon de tous les jours. Il possède toutes les dispositions requises pour s'y adapter sans difficulté: caractère équilibré, douceur, patience, discrétion et dispense à tout va amour, gaité et fidélité. Il est à un âge où il peut encore apprendre beaucoup.

Nadine Forestier.

Si vous désirez partager la vie de notre refuge, consultez notre site : refuge de vermelles wix et notre Facebook : refugevermelles

Si vous désirez retrouver les articles précédents parus dans cet hebdomadaire, consultez le blog : www.adoptechien.canalblog.com

Le refuge est ouvert de 13h30 à 17h les mercredis et vendredis et sur rendez-vous.

Contacts : Nadine Forestier : 06.58.29.08.08.  jc-forestier@orange.fr

Danièle Lombart : 03.21.69.30.89.                                              

Posté par latitude à 21:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

02 mars 2019

Chronique du 28 février 2019 - Spock

Spock

Spock, petit chien mais « grand » caractère ! 

Le Chihuahua vient du Mexique, il descendrait d’un chien précolombien élevé il y a plus de 1500 ans par les prédécesseurs des Aztèques. Le Chihuahua était le chien de compagnie préféré des princesses aztèques de leur vivant et … après leur mort, dans l’au-delà. Triste sort ! Quand une princesse mourait, il était sacrifié et enterré auprès d’elle (comme chez les familles nobles). Le petit peuple quant à lui l’engraissait pour le manger. Après l’arrivée des Conquistadores, le Chihuahua tombe dans l’oubli. Des chiens subsistèrent néanmoins dans quelques villages jusqu’au jour où les Indiens en vendirent aux touristes. C’est ainsi que le Chihuahua a conquis les États-Unis puis l’Europe.

Spock, en fait certainement un croisé chihuahua-yorkshire, a un vrai caractère de Chihuahua. Il peut être hyper gentil mais il y a parfois le revers de la médaille. Il adore les promenades et les câlins mais il n’est pas trop copain avec les autres chiens, les chats et les jeunes enfants. Sa petite taille fait que l’on a tendance à le surprotéger, mais cela peut avoir comme conséquence une augmentation du caractère de ce chien, se sentant alors “tout puissant”. Il faut être vigilant avec un Chihuahua, l’éduquer, le socialiser aux autres chiens. Un Chihuahua (ou un chien en général) qui n’a aucune limite, ne sera pas forcément heureux et pourra devenir anxieux et stressé.

Venez voir notre petit Spock super mignon avec ses grandes oreilles. Il aura 6 ans cette année.

Nadine Forestier.

Si vous désirez partager la vie de notre refuge, consultez notre site : refuge de vermelles wix et notre Facebook : refugevermelles

Si vous désirez retrouver les articles précédents parus dans cet hebdomadaire, consultez le blog : www.adoptechien.canalblog.com

Le refuge est ouvert de 13h30 à 17h les mercredis et vendredis et sur rendez-vous.

Contacts : Nadine Forestier : 06.58.29.08.08.  jc-forestier@orange.fr

Danièle Lombart : 03.21.69.30.89.                                             

Posté par latitude à 20:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

22 février 2019

Chronique du 21 février 2019 - Iron

Iron

Iron, la force et la gentillesse.  

Avant de vous le présenter, nous tenons à remercier la personne qui a adopté 2 chatons que nous avions récupérés il y a quelque temps avec de gros problèmes aux yeux. Le vétérinaire n’a pas pu sauver les yeux de l’un d’eux, le second a perdu un œil. Depuis le chaton aveugle vit en osmose complète avec son frère. Il était impossible de les séparer.

Iron est un bouledogue américain, un chien puissant, compact et athlétique, doté d'une ossature et d'une musculature bien développées. Le bouledogue américain qui descend du "Old English Working Bulldog", utilisé autrefois par les Britanniques pour la conduite et la garde de troupeaux de bovins, est arrivé avec des migrants anglais aux Etats-Unis. C’est un chien taillé pour le travail avec son intelligence, sa puissance et son activité, mais qui s'avère aussi être un excellent compagnon pour toute la famille, même pour les enfants. Plus docile que beaucoup d'autres molossoïdes, il est d'une loyauté et d'un dévouement sans faille pour son maître. En famille, il est jovial, joueur et expressif.

Iron est arrivé au refuge il y a environ un an après avoir eu un premier maître qui l’a cédé à un deuxième qui s’est trouvé vite débordé car Iron n’avait pas été éduqué correctement quand il était chiot. Ce deuxième maître a fait 400 kms pour l’amener au refuge où il savait qu’il ne serait pas euthanasié. Depuis un an, Nicolas, notre comportementaliste, s’en occupe. Il a aussi impliqué un bénévole dans son action éducative, bénévole qui a pu commencer à emmener, seul, Iron en promenade. A l’heure actuelle tout le monde peut le sortir et caresser sa bonne grosse tête. Nicolas vient de donner son feu vert : Iron est adoptable.

Nadine Forestier.

Si vous désirez partager la vie de notre refuge, consultez notre site : refuge de vermelles wix et notre Facebook : refugevermelles

Si vous désirez retrouver les articles précédents parus dans cet hebdomadaire, consultez le blog : www.adoptechien.canalblog.com

Le refuge est ouvert de 13h30 à 17h les mercredis et vendredis et sur rendez-vous.

Contacts : Nadine Forestier : 06.58.29.08.08.  jc-forestier@orange.fr

Danièle Lombart : 03.21.69.30.89.                                             

Posté par latitude à 19:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

15 février 2019

Chronique du 14 février 2019 - Selma

Selma

Selma, la gaieté incarnée.    

Selma, croisée griffon de 4 ans a été trouvée il y a près d’un an. Elle était en situation de stress et cela la rendait un peu agressive. Tout cela est maintenant terminé, mais Selma a besoin d’être remise en confiance. Elle a un bon contact avec les personnes qui s’occupent d’elles, qui la promènent. Venez la voir. C’est une chienne gaie, pleine de punch qui vous surprendra et vous enchantera.

Selma nous livre la suite et la fin du poème de Penny Elms que vous avez découvert ces 2 dernières semaines : « Je suis un chien – un être vivant, qui respire. Si tu choisis de me prendre chez toi, s'il te plaît, donne-moi tout ce dont j'ai besoin pour que je sois en bonne santé et heureux. Donne-moi de la bonne nourriture, de l'eau propre, un abri bien chaud et ton amour. Ne m'abandonne pas. Ne me frappe pas. Ne me largue pas si tu deviens trop occupé. Engage-toi pour toute ma vie, ou alors ne me prends pas. Si tu m’abandonnes, je serai incapable de m’en sortir. Je suis à la merci de la bonté des gens - si je tombe dans de mauvaises mains, je serai perdu. Je souffrirai, j’aurai peur, je serai seul. Si je me retrouve dans un refuge pour animaux, je n'aurai que mes yeux pour implorer quelqu'un de me sauver, et ma queue pour vous montrer que je suis gentil. Si cela ne suffit pas, je mourrai. »

« Je suis un chien. Je veux donner et recevoir de l'amour. Je veux vivre. Je ne suis pas une chose. Je ne suis pas un meuble. S'il te plaît ne me jette pas. S'il te plaît, traite-moi avec gentillesse, amour et respect. Je promets de te vouer un amour inconditionnel aussi longtemps que je vivrai. »

Nadine Forestier.

Si vous désirez partager la vie de notre refuge, consultez notre site : refuge de vermelles wix et notre Facebook : refugevermelles

Si vous désirez retrouver les articles précédents parus dans cet hebdomadaire, consultez le blog : www.adoptechien.canalblog.com

Le refuge est ouvert de 13h30 à 17h les mercredis et vendredis et sur rendez-vous.

Contacts : Nadine Forestier : 06.58.29.08.08.  jc-forestier@orange.fr

Danièle Lombart : 03.21.69.30.89.                                             

Posté par latitude à 19:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :