Mémoires de Chiens

08 avril 2021

Chronique du 7 avril 2021 - Rex

Rex

Rex, un malinois en plein désarroi !

Qui ne connait pas Alain Delon ? Acteur parmi les plus populaires du cinéma français né en 1935. Qui sait qu’Alain Delon, comme son amie Brigitte Bardot, est un grand défenseur de la cause animale ?

Depuis sa plus tendre enfance, il a toujours vécu en compagnie de chiens. «Pour moi, celui qui fait souffrir les animaux est pire qu'une bête. C'est lui l'animal.», confie-t-il à des journalistes. «Il faut comprendre que si on est capable de torturer un chien ou un autre animal, on est capable de torturer un être humain».

Alain Delon a toujours été entouré de nombreux animaux. Au total, le comédien a vécu avec une cinquantaine de chiens. « J’ai une passion pour les Bergers Belges. J’ai connu et découvert les Malinois tardivement, après les Dobermanns et les Bergers Allemands. Ce sont des chiens extraordinaires,…. Ce sont des chiens physiques,… ».

Dans sa  propriété à Douchy (Loiret), il y a 35 tombes, celles de ses compagnons. « Quand les chiens sont en couple, je les mets ensemble. Toute ma vie est là, dans ces tombes ». Il espère, lui aussi, s’éteindre dans cette maison et se faire enterrer dans le caveau, juste en face du cimetière pour chiens. « Je veux être enterré au milieu de mes bêtes ».

Rex plairait sûrement à Alain Delon car c’est réellement un chien physique. Mais il n’est pas encore à l’adoption. Il a 1,5 an et n’a reçu aucune éducation. Nous sommes en train de gagner sa confiance. Il peut être très gentil, et c’est sûr il aime les câlins. Il a vécu l’abandon et le stress de l’abandon provoque des sécrétions d’hormones qui peuvent sur le long terme abîmer les organes.

Attention : pendant le confinement nous ne recevons que sur rendez-vous.

Nadine Forestier.

Partagez la vie de notre refuge et voyez des témoignages d’adoptions sur notre site : refuge de vermelles wix et notre Facebook : refugevermelles

Retrouvez les articles précédents parus dans cet hebdomadaire, consultez le blog : www.adoptechien.canalblog.com

Cne Forestier.ontacts : Nadine Forestier : 06.58.29.08.08.  jc-forestier@orange.fr

Danièle Lombart : 03.21.69.30.89.     

Posté par latitude à 19:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


03 avril 2021

Chronique du 31 mars - Killer

Killer 1

Killer, un surricate ?

Non, c’est bien un chien sur cette photo, c’est Killer, notre pinscher nain. Cela donne déjà un aperçu du caractère de Killer : un petit chien très actif, plein d’énergie, pétillant de joie.

Le pinscher nain trouve ses origines dans le Grand Duché de Bavière et la province de Wurtemberg. Il fut créé afin d’éliminer les rongeurs nuisibles, et surtout les rats dans les écuries et les auberges. Il  tenait ainsi compagnie aux cochers et à leurs attelages. Sa petite taille était parfaite pour ne pas effrayer les chevaux. La race fut officiellement reconnue en 1955.

Comme beaucoup de races de chiens, le pinscher nain fut au bord de l'extinction après la Seconde Guerre mondiale. C'est grâce à l'éleveur allemand Werner Jung que le pinscher nain et le pinscher moyen furent sauvegardés.

Le pinscher est élégant, assez petit, très sociable fait pour la vie de famille. Il possède un caractère fort et en même temps il aime jouer. D’un tempérament fougueux, il aime apprendre en s’amusant. Mais il faut trouver le bon dosage. Il est doté d’une très bonne santé (espérance de vie 14-15 ans) et n’est pas difficile à entretenir. C’est plutôt un chien d’intérieur donc adapté à la vie en appartement mais il ne faut pas oublier ses promenades.

La route avec ses propriétaires fut longue pour Killer. Il a vécu 9 ans avec eux avant qu’ils l’abandonnent. « par obligation, pas le choix » dirons-nous… mais à son âge, Killer est traumatisé et a du mal à se stabiliser. Il a besoin d’adoptants patients, qui au début n’exigeront rien de lui, le laisseront s’ancrer dans un nouveau contexte. Le jeu pourrait peut-être lui venir en aide ? Il a besoin de quelqu’un en qui faire confiance.

Nadine Forestier.

Attention : Pendant le confinement, nous ne recevons que sur rendez-vous.

Partagez la vie de notre refuge et voyez des témoignages d’adoptions sur notre site : refuge de vermelles wix et notre Facebook : refugevermelles

Retrouvez les articles précédents parus dans cet hebdomadaire, consultez le blog : www.adoptechien.canalblog.com

Contacts : Nadine Forestier : 06.58.29.08.08.  jc-forestier@orange.fr

Danièle Lombart : 03.21.69.30.89.      

Posté par latitude à 15:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

28 mars 2021

Chronique du 24 mars 2021 - Chance

Chance

Chance, il va vous mettre de la bonne ambiance !

Dans son livre « Comment pensent les animaux », Loïc Bollache développe le concept d’ « intelligence émotionnelle » imaginé au début des années 1990 par deux universitaires américains, professeurs de psychologie, Peter Salovey et John Mayer. Dans notre monde occidental, profondément marqué par le rationalisme de Descartes (1596-1650), les émotions sont toujours perçues comme des perturbateurs et des containtes qui nuisent à l’épanouissement. Darwin (1809-1882) a évoqué la richesse du registre naturel des émotions dans le monde animal. Dix ans plus tard, son ami George John Romanes (1848-1894) considérera que les animaux et les humains possèdent des comportements similaires incluant les émotions : « L’expression de peur ou d’affection chez un chien implique une série d’actions neuromusculaires tout aussi distinctes et complexes que … chez un être humain ». Et Loïc Bollache insiste en disant que les émotions ne sont plus l’ultime frontière entre l’Homme et l’animal. Il écrit : « Il faut espérer que le XXI ème siècle, éclairé par les nombreuses découvertes des scientifiques sur l’intelligence des animaux, fera preuve de progrès pour la condition animale ».

Chance, lui, ne les cache pas ses émotions, il est toujours heureux de rencontrer quelqu’un et ne montre aucune agressivité. D’ailleurs, il ne sait pas ce que cela veut dire. Il est âgé d’environ 8 ans mais il a une pêche d’enfer. Sa propriétaire a dû emménager en appartement et elle s’est vite rendu compte que Chance ne pouvait être heureux dans ce nouveau contexte. Il a besoin d’espace, de promenades, d’enfants pour jouer à la balle et de maîtres à aimer. Il est d’une douceur étonnante et on ne peut que craquer devant ce chien si sympathique. Contactez nous car Chance a la « chance » d’être en famille d’accueil en attendant d’être adopté.

Nadine Forestier.

Partagez la vie de notre refuge et voyez des témoignages d’adoptions sur notre site : refuge de vermelles wix et notre Facebook : refugevermelles

Retrouvez les articles précédents parus dans cet hebdomadaire, consultez le blog : www.adoptechien.canalblog.com

Contacts : Nadine Forestier : 06.58.29.08.08.  jc-forestier@orange.fr

Danièle Lombart : 03.21.69.30.89.     

Posté par latitude à 17:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

20 mars 2021

Chronique du 17 mars 2021 - Ruby

Ruby

Ruby, un vrai joyau !

Dans son livre « Comment pensent les animaux », Loïc Bollache développe le concept d’ « intelligence émotionnelle » imaginé au début des années 1990 par deux universitaires américains, professeurs de psychologie, Peter Salovey et John Mayer. Dans notre monde occidental, profondément marqué par le rationalisme de Descartes (1596-1650), les émotions sont toujours perçues comme des perturbateurs et des containtes qui nuisent à l’épanouissement. Darwin (1809-1882) a évoqué la richesse du registre naturel des émotions dans le monde animal. Dix ans plus tard, son ami George John Romanes (1848-1894) considérera que les animaux et les humains possèdent des comportements similaires incluant les émotions : « L’expression de peur ou d’affection chez un chien implique une série d’actions neuromusculaires tout aussi distinctes et complexes que … chez un être humain ». Et Loïc Bollache insiste en disant que les émotions ne sont plus l’ultime frontière entre l’Homme et l’animal. Et il écrit : « Il faut espérer que le XXIè siècle, éclairé par les nombreuses découvertes des scientifiques sur l’intelligence des animaux, fera preuve de progrès pour la condition animale ».

Ruby a 6 mois, c’est une très jolie femelle beagle, race originaire d’Angleterre. Le beagle est un chien courant, souvent utilisé en vénerie. Il est très populaire comme chien de compagnie en raison de sa taille, de son tempérament d’un naturel très doux et de son absence de problème de santé héréditaire. Malheureusement, ces caractéristiques en font aussi un animal de laboratoire. Le beagle est la race de chien la plus utilisée pour des tests sur animaux. Ruby aura la chance d’y échapper grâce à vous.

Les dimanches 21 et 28 mars nous ne pouvons recevoir de public, confinement oblige.

Nadine Forestier.

Partagez la vie de notre refuge et voyez des témoignages d’adoptions sur notre site : refuge de vermelles wix et notre Facebook : refugevermelles

Retrouvez les articles précédents parus dans cet hebdomadaire, consultez le blog : www.adoptechien.canalblog.com

Contacts : Nadine Forestier : 06.58.29.08.08.  jc-forestier@orange.fr

Danièle Lombart : 03.21.69.30.89.     

Posté par latitude à 19:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

14 mars 2021

Chronique du 10 mars 2021 - Loki et Olia

Olia et Loki

Loki et Olia, deux princesses à câliner !

Evénement pas très courant, nous avons en ce moment au refuge 2 femelles Saint- Bernard âgées d’environ 5 ans : Loki et Olia (éditions des 6 janvier et 3 mars 21). Heureusement toutes deux réservées !                    Mais rendons hommage au héro des Saint Bernard que tout le monde ne connait peut-être pas. C’est Barry. Le passage des troupes napoléoniennes en Suisse, coïncida presque avec la naissance, en 1800 à l'Hospice, de Barry qui signifie "petit ours" en patois bernois. L’incroyable carrière de ce chien est ponctuée d'actes extraordinaires car il sauva, dans des conditions dramatiques de tempêtes de neige et de brouillard, 40 personnes de la mort en utilisant son flair et son sens de l'orientation. Quand il pressentait un danger, rien ne pouvait le retenir à l'Hospice et, s’il ne pouvait rien faire il retournait au couvent pour réclamer du secours en aboyant. Sa renommée dépassa vite les frontières helvétiques et nul n'oubliera qu'il trouva un petit garçon âgé de six ans, transi de froid dans l'épaisse neige, dont la mère avait péri en tombant au fond d'une gorge. Barry réussit, en léchant le visage et les mains engourdies de l'enfant, à le ranimer. Mais le garçonnet avait les jambes tellement ankylosées qu’il ne pouvait plus se mettre debout. Alors Barry se coucha à terre et il s'efforça de faire comprendre à l'enfant qu'il devait se hisser sur son dos. Et Barry ramena le petit garçon sain et sauf. Enfin, c’est la légende !     

C’est pourtant ainsi qu’une statue en sa mémoire le représente juste à l’entrée du cimetière d’Asnières (Hauts de Seine). Lorsque le valeureux Barry fut âgé et à bout de force, le Prieur de l'Hospice, en 1812, l'envoya à Berne où il termina tranquillement sa vie en 1814.

Un grand merci à toutes les personnes qui avaient réservé un repas froid pour la fête des Grands-Mères et qui ont ainsi aidé le refuge.

Nadine Forestier.

Partagez la vie de notre refuge et voyez des témoignages d’adoptions sur notre site : refuge de vermelles wix et notre Facebook : refugevermelles

Retrouvez les articles précédents parus dans cet hebdomadaire, consultez le blog : www.adoptechien.canalblog.com

Contacts : Nadine Forestier : 06.58.29.08.08.  jc-forestier@orange.fr

Danièle Lombart : 03.21.69.30.89.     

Posté par latitude à 20:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


08 mars 2021

Chronique du 3 mars 2021 - Olia

Olia

Olia, porte ouverte ne se sauve pas !

Vous avez déjà fait la connaissance de Loki (édition du 30 janvier), notre femelle Saint-Bernard âgée de 5 ans. Hé bien voici Olia, une autre femelle Saint-Bernard âgée également de 5 ans. 2 chiennes hyper-gentilles, très câlines dont on a envie de prendre la bonne grosse tête entre les mains. Olia est encore un peu intimidée par son nouveau contexte mais elle ne refuse pas un bisou sur le nez.

Le Saint-Bernard, dont les ancêtres sont des molosses d’Asie comme le Mâtin tibétain, est originaire des montagnes suisses, et plus précisément du col du Grand-Saint-Bernard. Le Saint-Bernard y était élevé par des moines comme chien de défense, mais aussi pour ses qualités de sauveteur des voyageurs perdus dans la neige ou sous des avalanches. Le Saint-Bernard est réputé pour être un chien doux, intelligent, dévoué et très peu agressif. On peut le laisser facilement jouer avec des enfants. Fidèle et affectueux, le Saint-Bernard est également un très bon animal de compagnie quel que soit votre âge. Son caractère de gentil nounours n’empêche pas qu’il peut se montrer aussi quelquefois têtu et dissuasif en tant que chien de garde. Il est tout particulièrement attaché au lieu où il vit et il fera tout pour le défendre.

Compte tenu de sa carrure imposante à l’âge adulte, le Saint-Bernard est avant tout un chien d’extérieur qui a besoin d’espace. Même s’il apprécie la vie près de son maître, il doit absolument avoir la possibilité de se dépenser dans un jardin ou, s’il vit en appartement, il doit être sorti tous les jours et longuement. Le Saint-Bernard ne supporte pas la chaleur, il convient donc de le protéger des fortes températures que nous avons maintenant régulièrement. N’oubliez pas de le brosser quotidiennement.

Pendant la période de confinement, nous ne recevons que sur rendez-vous.

Nadine Forestrier.

Partagez la vie de notre refuge et voyez des témoignages d’adoptions sur notre site : refuge de vermelles wix et notre Facebook : refugevermelles

Retrouvez les articles précédents parus dans cet hebdomadaire, consultez le blog : www.adoptechien.canalblog.com

Contacts : Nadine Forestier : 06.58.29.08.08.  jc-forestier@orange.fr

Danièle Lombart : 03.21.69.30.89.     

Posté par latitude à 13:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

24 février 2021

Chronique du 24 février 2021 - Rufus

Rufus

Rufus, pas en manque de tonus !

Rufus, que vous connaissez déjà, (éditions des 11 juin et 30 décembre 2020) a été trouvé affolé, attaché à un arbre en face du refuge. Avec le temps, Rufus a repris confiance en l’être humain et se montre très gentil. Mais à cause d’une cataracte à l’œil droit, tout mouvement brusque ou tout obstacle se présentant de ce côté-là le surprenait et il réagissait parfois en montant les dents. Comme Rufus n’a que 2,5 ans, nous ne pouvions imaginer le laisser ainsi et nous avons pris la décision de le faire opérer pour lui permettre de récupérer une bonne qualité de vie et de se déplacer à nouveau sans gêne. L’opération a eu lieu il y a 3 semaines et tout va bien.

Pour détecter si votre chien a une cataracte, vous devez repérer un certain nombre de symptômes : larmoiement excessif, suppuration de la zone des yeux, intolérance à la lumière, cristallin opaque et blanc. Le seul remède pour guérir la cataracte chez le chien est l'opération. Les traitements avec médicaments ne sont pas efficaces, seule la chirurgie a un taux de réussite élevé (95%). L'opération ne comporte aucun risque et permet juste à votre chien d'avoir une meilleure vue et une meilleure santé.

Vous voulez aider le refuge ? Le samedi 6 mars (c’est la fête des grands-mères), nous vous proposons un repas à emporter : entrée + plat + fromage + dessert pour 20 € (plat végétarien sur demande) à réserver avant le lundi 1er mars au 03.21.65.47.17 ou par mail à l’adresse suivante : nina62470@hotmail.fr

Retrait des repas le 6 mars : à Vermelles – 46 rue Raoul Briquet (pas au refuge) de 13h à 15h ou à Camblain-Chatelain - 1ter rue Edouard Ringard de 16h à 17h30.

Nadine Forestier.

Pendant la période de confinement, nous ne recevons que sur rendez-vous.

Partagez la vie de notre refuge et voyez des témoignages d’adoptions sur notre site : refuge de vermelles wix et notre Facebook : refugevermelles

Retrouvez les articles précédents parus dans cet hebdomadaire, consultez le blog : www.adoptechien.canalblog.com

Contacts : Nadine Forestier : 06.58.29.08.08.  jc-forestier@orange.fr

Danièle Lombart : 03.21.69.30.89.      

Posté par latitude à 19:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

20 février 2021

Chronique du 17 février 2021 - Packo

Packo

Packo, un chien turbo ? 

Laïka (édition du 10 février dernier) ainsi que ses 5 frères et sœurs ont été adoptés. Par ces temps froids, nous sommes contents qu’ils soient à l’abri.

Quelques mots encore pour rendre hommage à Laïka, cette chienne  d'environ 3 ans trouvée dans les rues de Moscou et qui fut, le 3 novembre 1957, le premier être vivant mis en orbite autour de la Terre. Elle fut lancée par l'URSS à bord de Spoutnik 2, un mois après le succès du satellite Spoutnik 1. Afin de célébrer le 40e anniversaire de la révolution russe, le dirigeant soviétique Nikita Khrouchtchev exigea le lancement d'un second engin pour le 7 novembre. Sans étude préalable, Spoutnik 2 fut construit en 4 semaines et Laïka sacrifiée !!! Le débat international sur la question de la maltraitance à l'égard des animaux et de l'expérimentation animale pour les besoins de la science dépasse largement son seul cas.

Packo est un superbe et majestueux berger allemand âgé de 2,5 ans. Cela fait 6 mois qu’il est au refuge et il a du mal à supporter le box. Il ne rêve que de promenades, de courses, d’accélérations dans un grand jardin et de complicité avec un nouveau maître ou une maîtresse, bien sûr.

Vous voulez aider le refuge ? Le samedi 6 mars (c’est la fête des grands-mères), nous vous proposons un repas à emporter : entrée + plat + fromage + dessert pour 20 € (plat végétarien sur demande) à réserver avant le lundi 1er mars au 03.21.65.47.17 ou par mail à l’adresse suivante : nina62470@hotmail.fr

Retrait des repas le 6 mars : à Vermelles – 46 rue Raoul Briquet (pas au refuge) de 13h à 15h ou à Camblain-Chatelain - 1ter rue Edouard Ringard de 16h à 17h30.

Nadine Forestier.

Pendant la période de confinement, nous ne recevons que sur rendez-vous.

Partagez la vie de notre refuge et voyez des témoignages d’adoptions sur notre site : refuge de vermelles wix et notre Facebook : refugevermelles

Retrouvez les articles précédents parus dans cet hebdomadaire, consultez le blog : www.adoptechien.canalblog.com

Contacts : Nadine Forestier : 06.58.29.08.08.  jc-forestier@orange.fr

Danièle Lombart : 03.21.69.30.89.     

Posté par latitude à 18:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

16 février 2021

Chronique du 10 février 2021 - Laïka

Laïka

Laïka, une petite chienne qui vous conviendra.

Hollande (édition du 9 décembre) a été adopté. Il est arrivé dans une maison où il y a 2 chats et Athys (chien adopté au refuge il y a quelques années). Un léger temps d’adaptation et maintenant tout va bien.

Laïka fait partie d’une fratrie de 6 : 2 mâles, 4 femelles, âgés de 2 à 4 ans. Tout ce petit monde est à découvrir au refuge. Certains sont encore un peu timides mais cela ne va pas durer. Ils n’étaient pas maltraités mais quelque peu négligés. D’ailleurs, il a fallu tous les raser pour venir à bout des nœuds. Avec le temps, ils vont redevenir beaux, mais ce qui les rendra plus beaux encore à vos yeux, c’est l’amour qu’ils vous donneront.

Laïka, c’est un nom qui doit faire revenir en mémoire des souvenirs chez certaines personnes. Elle aussi s’appelait Laïka mais elle était russe. Le nom de sa race signifie simplement « chien qui aboie », se référant au fait que les laïkas sont des chiens élevés sélectivement pour leurs capacités à aboyer. Ces chiens de chasse des régions boisées de la Sibérie étaient polyvalents, et furent également utilisés au trait.

Le 3 novembre 1957, le premier être vivant, une chienne nommée Laïka, embarquait à bord d’un engin spatial pour un voyage dans l’espace sans retour (à suivre).

Notre Laïka a une proposition à vous faire pour aider le refuge. Le samedi 6 mars (c’est la fête des grands-mères), nous vous proposons un repas à emporter : entrée + plat + fromage + dessert pour 20 euros (plat végétarien sur demande) à réserver avant le lundi 1er mars au 03.21.65.47.17 ou par mail à l’adresse suivante : nina62470@hotmail.fr

Retrait des repas : Vermelles – 46 rue Raoul Briquet (pas au refuge) de 13 à 15h ou à Camblain-Chatelain 1ter rue Edouard Ringard de 16 à 17h30

Nadine Forrestier.

Partagez la vie de notre refuge et voyez des témoignages d’adoptions sur notre site : refuge de vermelles wix et notre Facebook : refugevermelles

Retrouvez les articles précédents parus dans cet hebdomadaire, consultez le blog : www.adoptechien.canalblog.com

Contacts : Nadine Forestier : 06.58.29.08.08.  jc-forestier@orange.fr

Danièle Lombart : 03.21.69.30.89.     

Posté par latitude à 13:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

10 février 2021

Chronique du 3 février 2021 - Evy

Evy

Evy, à son adoption vous convie.

Nous sommes tous concernés ! Un Français sur deux possède un animal de compagnie : dans ce domaine, nous sommes les champions d’Europe. MAIS nous sommes aussi en tête en ce qui concerne leur abandon. L'Assemblée nationale a voté, vendredi 29 janvier dernier, par 79 voix contre 2, la proposition de loi relative à la lutte contre la maltraitance animale.  Ce ne sont pas les grands changements que nous attendions pour les droits des animaux car les sujets qui fachent n’ont pas été abordés (chasse, élevage intensif, corrida) mais c’est un premier pas et ce texte pourrait faire date. Ce texte doit maintenant être approuvé par le Sénat, l’autre chambre législative, dans le cadre de la « navette parlementaire ». Nous attendons.

Le Code civil reconnait les animaux comme des êtres vivants et sensibles. Nombre de spécialistes en médecine, éthologie, psychologie, philosophie… mènent des recherches. Si vous êtes intéressé, notez que la Cité des sciences et de l’industrie organise la 4e Journée mondiale des intelligences animales le samedi 6 février 2021 : cette année, compte tenu de la situation sanitaire, l’événement sera retransmis en ligne et proposera 4 conférences inédites et fascinantes. Cette journée mettra en lumière les travaux, recherches, réflexions de spécialistes sur l’intelligence des animaux, leur comportement, leurs talents, leur empathie et même leur sagesse.

Et Evy ? Est-elle sage ? Oh que oui ! C’est une femelle de 5 ans croisée labrador–malinois qui est d’une gentillesse extrème et d’une grande intelligence. Elle obéit, a du rappel. Elle est OK enfants, chats et chiens. Malheureusement pour elle, son maître, pris dans des containtes professionnelles (et ce n’est pas le moment de perdre son travail), a dû se résoudre à un abandon officiel.

Nadine Forestier.

Pendant la période de confinement, nous ne recevons que sur rendez-vous.

Partagez la vie de notre refuge et voyez des témoignages d’adoptions sur notre site : refuge de vermelles wix et notre Facebook : refugevermelles

Retrouvez les articles précédents parus dans cet hebdomadaire, consultez le blog : www.adoptechien.canalblog.com

Contacts : Nadine Forestier : 06.58.29.08.08.  jc-forestier@orange.fr

Danièle Lombart : 03.21.69.30.89.     

Posté par latitude à 10:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]